FRAC des Pays de la Loire, bientôt un nouvel espace à Nantes
Cliquez pour agrandirPerspective 3D du futur site © Claas Architectes

Perspective 3D du futur site © Claas Architectes

FRAC des Pays de la Loire, bientôt un nouvel espace à Nantes

Sous la double tutelle de la Région des Pays de la Loire et de l’État, le FRAC des Pays de la Loire est un outil majeur de la politique régionale de diffusion de l’art contemporain depuis sa création. La construction du bâtiment à Carquefou en 2000, propriété de la Région, a permis d’asseoir ses missions et d’en faire le premier FRAC avec une architecture dédiée. 2020 marquera une nouvelle étape importante pour le FRAC des Pays de la Loire, avec l’inauguration prévue à l’automne d’un espace de 482 m2 au Hangar à Bananes à Nantes, complémentaire du site de Carquefou.

« Ouvrir une antenne du FRAC ici, sur l’Île de Nantes, dans ce lieu en pleine ébullition, est un vrai symbole. Notre objectif est d’offrir aux artistes que nous défendons la meilleure exposition possible. Et quel endroit plus emblématique que le "Hangar à Bananes" qui ne manque ni d’audace ni de créativité. Le choix de cet emplacement est dicté par un autre impératif, tout aussi fondamental : celui de l’accès du plus grand nombre à la culture. Ce lieu central, en plein cœur de la métropole nantaise, permettra aux ligériens et aux visiteurs occasionnels de découvrir les collections du FRAC, et l’extraordinaire vitalité de notre scène artistique. La culture est au cœur de nos vies. Il est normal qu’elle soit au cœur de la ville ! » souligne Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire.

« Ce nouveau site confortera les interventions du FRAC sur l’ensemble du territoire régional en sensibilisant tous les publics à l’art contemporain, que ce soit dans les territoires ruraux, ou dans les lieux de grande fréquentation, comme ici au cœur de la ville de Nantes. Le MuMo, en tournée cette année entre les départements de la Sarthe, du Maine-et-Loire et de la Vendée symbolise l’ambition du ministère de la Culture que les œuvres puissent aller à la rencontre de tous. Je me réjouis de ce partenariat équilibré et volontariste entre l’État et la Région, tutelles fondatrices des FRACS, et tiens à remercier l’ensemble des élus qui ont œuvré à cette belle réussite. Nos efforts conjugués vont permettre d’optimiser les missions essentielles du FRAC concernant la visibilité des expositions et le travail de médiation auprès des publics » précise Claude d’Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique.

La création d’un nouveau site du FRAC à Nantes, une opération pilotée par la Région

Presque 20 ans après la construction du premier bâtiment dédié à l’activité d’un FRAC en France, la Région des Pays de la Loire, en lien avec l’Etat, a donc fait le choix de repenser l’activité de cette institution sur deux sites : à Carquefou, bien sûr, mais aussi à Nantes, au sein du Quartier de la création, avec la volonté de disposer d’un espace de diffusion au cœur de la ville. Après une phase d’études, le choix s’est porté sur une cellule située au sein du Hangar à bananes, Quai des Antilles à Nantes. Sa facilité d’accès et la fréquentation du site dans son ensemble sont autant d’atouts qui conduisent à privilégier cet espace.

« Il s’agit de permettre au FRAC des Pays de la Loire de s’insérer pleinement dans un environnement créatif propice à son rayonnement et à de nombreux partenariats avec les artistes, les commissaires d’expositions, les critiques d’art ou encore les étudiants. » explique Laurence Garnier, vice-présidente de la Région en charge de la culture.

Parallèlement à ce projet d’extension, la Région engage également une phase de travaux sur le site de Carquefou pour répondre aux limites du bâtiment et à la nécessité d’accroitre les espaces réservés à la collection. De nouveaux aménagements sont prévus dans le bâtiment ainsi que la location de nouvelles réserves sur un nouveau site.

Avec ce projet de création d’un nouveau site sur l'île de Nantes, Le FRAC des Pays de la Loire se singularise au niveau national. Ces dernières années, dans de nombreuses régions, des bâtiments ont été construits pour accueillir l’activité des FRAC intégrant des espaces permanents dédiés à la collection et se rapprochant dès lors d’une fonction muséale. Le projet du FRAC des Pays de la Loire renouvelle, lui, la dynamique initiale des FRAC, conçus comme des "musées sans murs" avec pour mission principale la diffusion des œuvres sur les territoires*. Son activité se déclinera sur deux sites majeurs et sur l’ensemble du territoire régional privilégiant le mouvement des œuvres et la diversité de propositions en direction des publics :

  • Le site du Frac au Hangar à bananes sera dédié à la création, la diffusion et la médiation. Le FRAC proposera une programmation de 3 à 4 expositions par an, dédiées à des artistes émergents et à des créateurs de renommée internationale. Des cartes blanches pourront être confiées à des artistes ou à des commissaires indépendants pour présenter des œuvres contemporaines incluant celles de la collection du Frac. Des actions seront également conçues avec différents acteurs présents en région. En lien avec les expositions, des actions culturelles conférences, rencontres avec des artistes ou des historiens d’art…) viendront animer le lieu. La transversalité avec les autres disciplines artistique sera privilégiée.

  • Le bâtiment actuel à Carquefou poursuivra une action de valorisation de sa collection. Des commissariats d'exposition seront conçus en collaboration avec des artistes et associeront des étudiants en formation. Des actions de médiation orientées sur le commissariat d'exposition, la critique d'art, la conservation et la restauration et des œuvres seront privilégiées.

*en 2019, la fréquentation des expositions a atteint un total de 67 677 personnes dont 5 842 visiteurs au Frac, 51 608 visiteurs en région et 8 390 scolaires.

Travaux

  • L’agence Claas Architectes (Nantes) a été retenue en novembre 2019 pour la conception et l’aménagement du nouveau site. Elle a présenté au début du mois de janvier l’avant-projet. Les travaux démarrent ce mois de février pour une ouverture attendue en novembre 2020.
  • Le FRAC disposera d’un espace de 482 m2 comprenant entre autres :
    - un espace d’exposition (300 m2),
    - un espace régie (37 m2) et en mezzanine,
    - des bureaux (21 m2),
    - et une salle de réunion (23 m2).

Financement

  • Plus de 1,5 millions d’euros vont être investis pour écrire cette nouvelle page pour le FRAC. L’enveloppe est principalement dédiée aux coûts des travaux de l’extension (875 000 € TTC). Elle permet également de financer des travaux de restauration du bâtiment actuel et d’aménager de nouvelles réserves. Les deux partenaires, Région et Etat, financent à parité l’ensemble de l’opération en investissement. Pour le fonctionnement et l’année 2020, l’effort budgétaire des partenaires est le suivant : Région des Pays de la Loire : + 55 000 € /Etat : + 40 000 €.

 

Rechercher

Quand ?
Du
Au