Détail de la manifestation

Sinfonia Varsovia © Bartek Barczyk

Du 23/01 au 26/01/2020
Musique / Rencontre / Théâtre

La Folle Journée 2020 à Saint-Nazaire et Savenay

Tout le programme de la Folle Journée en région à Saint-Nazaire et Savenay avec les infos billetterie

MERCREDI 22 JANVIER 2020

• 14h30 et 18h00 Théâtre Jean Bart - Saint-Nazaire (45’) Entrée libre
“Beethoven, ses amis et son temps”
Spectacle théâtral, ponctué de nombreux extraits musicaux, écrit par Patrick Barbier et mis en scène par Pierre Lebrun, sur une idée de René Martin. L’action se situe en 1814, année qui marque à la fois la victoire des grandes puissances contre Napoléon (Congrès de Vienne), et la fin de la carrière publique de Beethoven, obligé de renoncer définitivement à donner des concerts en public en raison de sa surdité. Alors que résonnent les cris de joie de la foule, Beethoven, dans son salon, évoque les moments les plus heureux comme les plus sombres de sa vie : son arrivée dans la capitale, ses premiers succès, le rôle de ses protecteurs et l’hommage qu’on lui rend un peu partout, à l’égal d’une véritable figure nationale, mais aussi son combat contre la surdité, ses relations douloureuses avec les femmes, sa solitude de tous les instants... Rappelant le rôle important joué par ses maîtres, amis et disciples, le compositeur évoque aussi son grand projet de mettre en musique l’Ode à la Joie de Schiller, qui demeure selon lui le plus beau message de liberté qu’on puisse adresser à l’humanité.


JEUDI 23 JANVIER 2020

• 19h00 Le Parvis - Saint-Nazaire (60’) Entrée libre
Rencontre d’exception avec le pianiste François-Frédéric Guy
Un moment privilégié en compagnie d’un grand pianiste, François-Frédéric Guy, qui vous fera part de son admiration pour Beethoven et partagera son expérience d’artiste en évoquant notamment son parcours, son répertoire et son instrument.


VENDREDI 24 JANVIER 2020

• 15h00 Cité Sanitaire - Saint-Nazaire (45’) Entrée libre
Christian Chourot, flûte
Antoine Bidart, violoncelle
Tünde Hajdu, piano
Beethoven : Trio pour flûte, basson et piano en sol majeur WoO 37
Farrenc : Trio pour flûte, violoncelle et piano opus 45

• 20h30 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 12€
François-Frédéric Guy, piano et direction
Sinfonia Varsovia
Beethoven : Concerto pour piano et orchestre n°5 en mi bémol majeur opus 73 “L’Empereur”
Composé en hommage à Napoléon, le célèbre Concerto “L’Empereur” apparaît par son ampleur, son faste et ses couleurs chatoyantes comme l’archétype du concerto beethovénien.


SAMEDI 25 JANVIER 2020

• 11h30 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 2€
Classes CHAM et CHAD du Collège Jean Moulin
Gervasoni : Ludwig continued
-------
Classe d’orchestre symphonique et Classe de danse classique du Conservatoire de Saint-Nazaire
Œuvres de Beethoven et Haydn

• 13h30 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 8€
Joachim Horsley (piano jazz) et ses musiciens
“Beethoven à La Havane”
La célèbre 7e Symphonie de Beethoven arrangée façon rumba par le pianiste et multi-instrumentiste américain Joachim Horsley : détonant ! et le résultat est étonnant !

• 15h00 Salle des fêtes Heinleix - Saint-Nazaire (45’) 6€
Christian Chourot, flûte
Antoine Bidart, violoncelle
Tünde Hajdu, piano
Beethoven : Trio pour flûte, basson et piano en sol majeur WoO 37
Farrenc : Trio pour flûte, violoncelle et piano opus 45

• 15h00 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 10€
Nicolas Dautricourt, violon
Ensemble Squillante ensemble de saxophones
Beethoven : Rondino en mi bémol majeur WoO 25
Beethoven : Romance pour violon et orchestre n°2 en fa majeur opus 50
Beethoven : Octuor pour vents et cordes en mi bémol majeur opus 103
Beethoven : Concerto pour violon et orchestre en ré majeur opus 61, finale

• 16h30 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 6€
Quatuor Hanson, quatuor à cordes
Beethoven : Quatuor à cordes n°7 en fa majeur opus 59 n°1 “Razumovsky”
Beethoven : Quatuor à cordes n°4 en ut mineur opus 18 n°4
Le quatuor à cordes est sans doute le genre dans lequel Beethoven, compositeur novateur s’il en est, a le plus innové : de fait, l’évolution est saisissante entre les premiers quatuors de l’opus 18 et les quatuors dits “Razumovsky” qui, “dégagés de la tutelle du classicisme, s’élancent vers de tout nouveaux horizons, portés par une pensée visionnaire et une énergie conquérante.” (B. Fournier)

• 18h00 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 6€
Trio Wanderer, trio avec piano
Beethoven : Trio avec piano n°7 en si bémol majeur opus 97 “L’Archiduc”
Dédié à l’Archiduc Rodolphe et créé en 1814 avec le compositeur lui-même - sa dernière apparition publique en tant que pianiste -, le dernier des Trios avec piano déploie des thèmes fortement charpentés, des harmonies éclatantes et des couleurs contrastées. Modèle du genre, il a été une référence absolue pour tous les compositeurs du XIXe siècle.

• 19h30 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 6€
Thomas Lefort, violon
Pierre-Yves Hodique, piano
Beethoven : Sonate pour violon et piano n°3 en mi bémol majeur opus 12 n°3
Beethoven : Sonate pour violon et piano n°5 en fa majeur opus 24 “Le Printemps”
Beethoven : Rondo pour violon et piano en sol majeur WoO 41

• 20h00 Salle Équinoxe - Savenay (45’) 4€
Abdel Rahman El Bacha, piano
Beethoven : Sonate n°17 en ré mineur opus 31 n°2 “La Tempête”
Beethoven : Sonate n°23 en fa mineur opus 57 “Appassionata”
“Un torrent de feu dans un lit de granit”... Cette expression utilisée par l’écrivain Romain Rolland pour décrire l’oeuvre de Beethoven correspond parfaitement à ces deux célèbres Sonates pour piano, pages emplies de passion sombre et de tension orageuse.

• 21h00 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 12€
Aylen Pritchin, violon
Musica Viva
Alexander Rudin, direction
Beethoven : Concerto pour violon et orchestre en ré majeur opus 61
Il a été dit de l’unique concerto pour violon de Beethoven qu’il respirait le bonheur tel un poème amoureux. De fait, il a été composé en 1806, à l’époque des fiançailles conclues secrètement entre Beethoven et Thérèse de Brunswick ; reflétant cette atmosphère d’indicible bonheur, le poétique mouvement lent central (Romance) précède un finale bondissant et plein de verve.


DIMANCHE 26 JANVIER 2020

• 11h30 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 2€
Catherine Padaut, soprano
Corinne Bahuaud, alto
François Baud, ténor
Jean-Louis Serre, basse
Orchestre Symphonique de Saint-Nazaire
Schola Cantorum de Nantes
Thierry Bréhu, direction
Beethoven : Messe n°1 en ut majeur opus 86

• 13h15 Théâtre - Saint-Nazaire (55’) 6€
Pascal Amoyel, piano et comédie
Christian Fromont, mise en scène
Philippe Séon, lumières
Texte de Pascal Amoyel
“Looking for Beethoven”
À l’aube du 250e anniversaire de la naissance de Beethoven, le conteur et pianiste Pascal Amoyel nous offre un nouveau spectacle consacré cette fois-ci au “monstre sacré” de la musique. Universellement célébrée, l’oeuvre de ce géant cache en réalité un homme méconnu. À travers une enquête minutieuse et palpitante au coeur de ce journal d’une vie que sont les 32 Sonates pour piano, Pascal Amoyel nous montre comment Beethoven, frappé de surdité à l’âge de 27 ans, créa dans sa musique la joie que la vie lui refusait, pour en faire don à l’humanité.

• 15h00 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 4€
Luis Fernando Pérez, piano
Beethoven : Sonate n°17 en ré mineur opus 31 n°2 “La Tempête”
Beethoven : Sonate n°14 en ut dièse mineur opus 27 n°2 “Clair de lune”
Beethoven : Bagatelle en la mineur WoO 59 “Lettre à Élise”

• 16h30 Église Notre-Dame - Saint-Nazaire (50’) 6€
Joséphine Olech, flûte traversière
Sindy Mohamed, alto
Anaïs Gaudemard, harpe
“Beethoven et Mozart”
Beethoven / Maayani : Sérénade en ré majeur opus 25, arrangement pour flûte, alto et harpe
Beethoven : Six variations sur un chant suisse WoO 64
Mozart : Trio avec piano en mi bémol majeur K. 498 “Les Quilles"

• 16h30 Salle des fêtes Heinleix - Saint-Nazaire (45’) 6€
Tünde Hajdu et Laurence Chiffoleau, duo de piano
Haydn : Divertimento en fa majeur
Beethoven : Six variations en ré majeur sur ‘Ich denke dein’ WoO 74
Beethoven : Sonate pour piano à quatre mains en ré majeur opus 6
Schubert : Fantaisie pour piano à quatre mains en fa mineur D. 940

• 17h00 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 10€
Jonas Vitaud, piano
Hélène Desaint, alto
Quatuor Psophos, quatuor à cordes
“Beethoven transcrit... Beethoven”
Beethoven : Concerto pour piano n°4 opus 58, transcription pour piano et quintette à cordes
Beethoven : Quatuor à cordes en fa majeur Hess 34, transcription de la Sonate pour piano n°9 en mi majeur opus 14
C’est à la demande du prince Lobkowitz, mécène de Beethoven et excellent violoniste, que le compositeur transcrivit pour piano et quintette à cordes son Concerto pour piano et orchestre n°4. Jamais imprimée à l’époque, cette version reconstituée il y a une vingtaine d’années par le musicologue allemand Hans-Werner Küthen est très rare au concert.

• 17h00 Salle équinoxe - Savenay (45’) 10€
Fanfare FMR
Michel Bourcier, direction
“Beethoven cuivré”
Beethoven/Metz : Léonore III, ouverture en ut majeur opus 72c
Beethoven : Trois Équales pour quatre trombones WoO 30
Beethoven/Frackenpohl : Symphonie n°5 en ut mineur opus 67
Ce programme très “cuivré” vous permettra d’entendre une version détonante de l’ouverture Léonore III, puis une pièce rare pour quatre trombones commandée à Beethoven pour le jour de la Toussaint (et qui fut jouée à ses obsèques), enfin la célébrissime 5e Symphonie dans une transcription d’Arthur Frackenpohl mettant remarquablement en valeur les couleurs et la puissance des cuivres.

• 18h30 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 10€
Orchestre d’harmonie de la Musique de l’Air
Claude Kesmaecker, direction
Beethoven : Ouverture d’Egmont
Beethoven : Symphonie n°3 “Héroïque”, 2e mouvement (Marche funèbre)
Beethoven : Symphonie n°7, 2e mouvement
Beethoven : La Bataille de Vittoria
Composée pour un grand orchestre enrichi en cuivres et intégrant des canons, la spectaculaire Bataille de Vittoria célèbre la victoire remportée en 1813 par Wellington, général anglais, sur les armées napoléoniennes à Vittoria en Espagne. Livrant une description pittoresque et colorée de la bataille entre les forces anglaises et françaises, elle introduit des thèmes populaires tels que Rule Britannia et God save the King qui symbolisent l’Angleterre, et Marlbrough s’en va-t-en guerre qui symbolise la France.

• 20h00 Théâtre - Saint-Nazaire (45’) 12€
Orchestre National des Pays de la Loire
Mihhaïl Gerts, direction
Beethoven : Coriolan, ouverture en ut mineur opus 62
Beethoven : Symphonie n°5 en ut mineur opus 67
Tendre et lyrique, la deuxième Romance pour violon précède ici l’emblématique Symphonie n°5, surnommée “Symphonie du destin” en raison de son fameux motif initial qui parcourt ensuite tout le mouvement - trois notes brèves identiques et une longue -, que Beethoven assimilait lui-même aux “coups du destin à la porte” (allusion à sa surdité naissante). Composée en même temps que la Symphonie n°6 “Pastorale”, elle fut créée le 22 décembre 1808 à Vienne lors d’un mémorable concert qui fit s’exclamer le poète E.T.A. Hoffmann : “La musique de Beethoven nous ouvre l’empire du colossal et de l’immense...”

Agenda

Rocío Márquez

le 24/01/2020
Musique
Remarquablement accompagnée par Juan Antonio Suarez « Canito » à la guitare, le concert Visto en el...

Transit - Flip Fabrique

le 24/01/2020
nouveau cirque
Compagnie incontournable du cirque québécois, Flip Fabrique présente les tribulations d’une joyeuse...

Mickaël Le Mer / Butterfly

le 28/01/2020
Danse
Dans de nombreuses traditions à travers le monde, le papillon symbolise l’évolution, la...

Total musette

le 01/02/2020
chanson
« Quand le noir et blanc d’hier est intelligemment remis aux couleurs d’aujourd’hui » La...

» Toutes les manifestations

plus de manifestations

Quand ?
Du
Au

Rechercher

Quand ?
Du
Au