En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Festival de la Folle journée en Région de Nantes Edition 2017

La Folle journée de Nantes en région des Pays de la Loire

Événement incontournable de la musique classique depuis sa création en 1995, la Folle Journée programme chaque année de nombreux concerts dans une dizaine de villes de la région des Pays de la Loire. Une programmation de concerts de qualité, avec des artistes locaux comme internationaux, à des tarifs accessibles.

PROGRAMME CULTURE ET SOLIDARITÉ

SAISON 2016/2017


Du vendredi 27 au dimanche 29 janvier 2017
LA FOLLE JOURNÉE DE NANTES 2017
LE RYTHME DES PEUPLES


La notion de danse est inséparable de la notion de rythme ; or, le rythme est l’essence de la musique car celle-ci s’élabore toujours sur le fondement d’une pulsation à partir de laquelle s’organise le mouvement ; c’est dire les liens étroits qui unissent les deux arts et ce sont ces liens, et plus précisément l’influence exercée par la danse sur la musique savante que s’attachera à explorer la 23ième édition de La Folle Journée.

Forme primitive de l’expression artistique, la danse est née du génie populaire. Très tôt cependant, elle influence la musique savante : dès le Moyen-Âge en effet, elle s’invite dans les cours princières et suscite la création des premiers orchestres. Dès lors, les compositeurs composent toujours en référence à la danse, dont ils adaptent les rythmes à un style instrumental qui va naturellement en se complexifiant : ainsi les courantes, gigues ou sarabandes de Bach ou Rameau ne sont pas plus des musiques à danser que ne le seront plus tard, à l’époque classique et romantique, les menuets de Haydn, les ländler de Schubert ou les valses de Chopin.

Tout au long du XIXe siècle et au-delà, les compositeurs continuent d’utiliser de nombreux thèmes de danses, aussi bien dans la musique de chambre que dans la musique concertante ou symphonique. La tradition du ballet connaît par ailleurs son apogée avec les compositeurs russes - Tchaïkovsky, Borodine, Glazounov... jusqu’à Stravinsky qui ouvre la voie au modernisme avec son célèbre ballet Le Sacre du printemps, créé par Diaghilev en 1913.

À la même époque en France, des musiciens tels que Bizet, Debussy, Ravel, Manuel de Falla ou Albéniz renouent avec des formes anciennes de danse - pavane, habanera, boléro... témoin l’exemple célèbre de Ravel -, et la danse reste tout au long du XXe siècle très présente dans l’inspiration des musiciens, comme le démontrent les collaborations scellées, au cours des dernières décennies, entre compositeurs et chorégraphes, comme par exemple entre John Cage et Merce Cunningham.

René Martin – Directeur Artistique

Contact :

 

Elsa Drymael
Chargée de développement culturel
elsa.drymael@paysdelaloire.fr
02 28 20 59 60
www.culturesolidarité.paysdelaloire.fr

 

Rechercher

Quand ?
Du
Au