En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Détail de la manifestation

Richard Galliano © Vincent Catala

Du 26/01 au 31/01/2016
Conférence / Musique

La Folle Journée 2016 à Cholet

Tout le programme de la Folle Journée de Nantes à Cholet avec les infos billetterie.

MARDI 26 JANVIER 2016

• 20h00 Conservatoire - Auditorium J.-S. Bach (45’) Entrée libre
Sur une idée de René Martin, un spectacle musical écrit par Patrick Barbier et mis en scène par Pierre Lebrun.
“Quand les musiciens écoutent la nature...”
En clôture de la COP21, un scientifique chargé de l’événement reçoit du ministère la commande d’un grand concert final: il permettra de montrer le lien indissoluble qui unit la nature et l’art depuis des siècles. Aidé d’un collègue féru de musique, les deux hommes cherchent comment les compositeurs ont évoqué le rythme des saisons, la force des éléments ou la beauté d’un paysage. Avec enthousiasme et humour, ils abordent les pages les plus significatives du répertoire universel, mêlant allègrement le baroque aux musiques électroniques, et l’univers des romantiques aux échos du tango argentin.


JEUDI 28 JANVIER 2016

• 20h00 Conservatoire - Auditorium J.-S. Bach (45’) Entrée libre
André Peyrègne, conférencier
“Des musiques grandeur nature”
André Peyrègne s’interrogera sur la façon dont les compositeurs se sont appropriés, au cours des siècles, le thème et les bruits de la nature, des Quatre Saisons de Vivaldi aux Oiseaux d’Olivier Messiaen, en passant par la Symphonie Pastorale de Beethoven ou La Mer de Debussy.


VENDREDI 29 JANVIER 2016

• 20h30 Théâtre Saint-Louis (45’) 12€
Richard Galliano Sextet ƒ
Vivaldi : L’Hiver et l’Été, extrait des Quatre Saisons ƒ
Piazzolla : L’Automne et le Printemps, extrait des Quatre Saisons de Buenos Aires
Hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi, Las cuatro estaciones porteñas (Les Quatre Saisons de Buenos Aires) forment une suite de quatre pièces écrites à l’origine pour un quintette rassemblant un violon, un piano, une guitare électrique, une contrebasse et un bandonéon. Dépeignant des saisons urbaines qui se déroulent au rythme du tango, elles déploient, à l’image de la célèbre capitale, une énergie rythmique et un lyrisme nostalgique caractéristiques de l’art de Piazzolla.


SAMEDI 30 JANVIER 2016

• 13h30 Théâtre Saint-Louis (45’) 12€
Sinfonia Varsovia
Lio Kuokman, direction
“Le Danube” ƒ
ƒSmetana : La Moldau
J. Strauss : Les Voix du printemps
J. Strauss : Des rives du Danube
Ivanovici : Les vagues du Danube
J. Strauss : Where the Lemons Bloom
J. Strauss : Le Beau Danube bleu
Suivant le cours du Danube, ce programme est une véritable plongée au cœur de la tradition viennoise avec les musiques festives et dansantes qui ont fait la réputation de la capitale autrichienne au XIXe siècle. Les plus célèbres pages de la dynastie des Strauss (Johann père et fils, Josef et Eduard) seront mises à l’honneur avec les chefs-d’œuvre du répertoire des valses viennoises parmi lesquels Le Beau Danube bleu ou Les Rives du Danube.

• 15h00 Conservatoire - Auditorium J.-S. Bach (45’) 2€ [COMPLET]
Maîtrise du Conservatoire
Anne-Marie Gladel, piano
Sophie Bourdon, direction ƒ
Mendelssohn, Schumann, Brahms, Pierné
Ensemble Vocal Rossini
Anne-Marie Gladel, piano
Sophie Bourdon, direction ƒ
Schubert, Brahms, Saint-Saëns, Joubert, Rossini

• 15h00 Théâtre Saint-Louis (50’) 4€
Abdel Rahman El Bacha, piano ƒ
Beethoven : Sonate n°14 en ut dièse mineur “Clair de lune” ƒ
Beethoven : Sonate n°15 en ré majeur “Pastorale”
Beethoven était, on le sait, un amoureux de la nature : “aucun homme”, disait-il, “ne pourra aimer la nature autant que moi”... et c’est bien ce que traduisent quelques-unes de ses pages les plus célèbres pour piano, notamment la Sonate “Clair de lune”, confidence intime et poétique, la Sonate “Pastorale”, empreinte de douceur bucolique et la Sonate “La Tempête”, caractérisée par son atmosphère sombre et dramatique.

• 16h30 Théâtre Saint-Louis (60’) 8€ [COMPLET]
Ensemble Calliopée
Hubert Reeves, astrophysicien, conteur et poète
Karine Lethiec, direction artistique
“Cosmophonies” ƒ
Debussy, Murail, Messiaen, Takemitsu, Pécou, Saariaho, Maratka, Jolivet, Hurel, Hersant, Gasparini
Conçu “à double voix” par l’astrophysicien Hubert Reeves et la musicienne Karine Lethiec comme un dialogue mettant en parallèle la création de l’univers et la création musicale, le spectacle «Cosmophonies» est un hymne à la Nature. Déployant un kaléidoscope poétique et musical inspiré des écrits d’Hubert Reeves depuis plus de trente ans, il présente sur grand écran, et en sa présence, d’exceptionnelles images de l’univers et rend accessible à tous le répertoire musical des XXe et XXIe siècles inspiré par la nature.

• 18h15 Théâtre Saint-Louis (45’) 6€
Romain Leleu, trompette
Julien Gernay, piano
ƒEnesco : Légende
ƒGlinka : L’Alouette
ƒFauré : Le Papillon et la Fleur, Automne, extraits de La Bonne Chanson
ƒDebussy : Bruyères, extrait des Préludes
ƒTchaïkovsky : Que le jour règne, extrait des Sept Mélodies opus 47
ƒRimski-Korsakov : Le Vol du bourdon
ƒFauré : Barcarolle n°1 en la mineur
ƒArban : Fantaisie sur le Carnaval de Venise
ƒTchaïkovsky : Danse napolitaine, extrait du Lac des cygnes
ƒHarlen : Over the Rainbow
“Révélation soliste instrumental” des Victoires de la Musique 2009, Romain Leleu est reconnu comme le meilleur trompettiste de sa génération. Sollicité par de grands orchestres, il n’en est pas moins un partenaire de musique de chambre recherché et interprétera lors de cette édition, aux côtés du pianiste Julien Gernay, des pages célèbres telles L'Alouette de Glinka, Le Cygne de Saint-Saëns et Le Vol du bourdon de Rimski-Korsakov.

• 19h15 Jardin de Verre (45’) 4€
François Chaplin, piano
“La nuit romantique” ƒ
Chopin : Nocturnes opus 9 n°1, opus 48 n°1 ƒ
Debussy : Nocturne en ré bémol majeur ƒ
Scriabine : Nocturne pour la main gauche ƒ
Vierne : Nocturne opus 35 n°3 “La lumière rayonnait des astres de la nuit, le rossignol chantait”
Fauré : Nocturne n°1 ƒ
Poulenc : Nocturnes n°1 et n°4 ƒ
Debussy : Clair de lune

• 19h30 Conservatoire - Auditorium J.-S. Bach (45’) 8€ [COMPLET]
Ensemble Vocal Lausanne
Daniel Reuss, direction ƒ
ƒPoulenc : Sept chansons
ƒDebussy : Trois chansons d’Orléans
ƒRavel : Trois chansons
ƒHindemith : Six chansons
ƒFauré : Cantique de Jean Racine
ƒFauré : Les Djinns

• 19h45 Théâtre Saint-Louis (45’) 2€
Orchestre Symphonique du Conservatoire
Bruno Chiron, direction ƒ
Delius, Grant Still, Liadov

• 21h00 Théâtre Saint-Louis (45’) 12€
Orchestre Poitou-Charentes
Jean-François Heisser, piano et direction ƒ
De Falla : Nuits dans les jardins d’Espagne ƒ
Rautavaara : Cantus arcticus, concerto pour oiseaux et orchestre
Un programme empreint de poésie au cœur de cette Folle Journée dédiée à la nature avec d’un côté, les célèbres Nuits dans les jardins d’Espagne de Manuel De Falla, évocation poétique et sensuelle des nuits andalouses, de l’autre le concerto pour oiseaux et orchestre du compositeur finlandais Einojuhani Rautavaara, Cantus arcticus, qui transporte l’auditeur en plein ciel en mêlant les chants d’oiseaux aux instruments de l’orchestre.


DIMANCHE 31 JANVIER 2016

• 11h30 Théâtre Saint-Louis (45’) 2€
Orchestre harmonique de Cholet
Hervé Dubois, direction ƒ
Aulio, De Haan, Rumbelow, Saucedo

• 14h00 Théâtre Saint-Louis (45’) 6€
Folle Journée Camerata
Claire Désert, piano
Emmanuel Strosser, piano
Saint-Saëns : Le Carnaval des animaux ƒ
Debussy : Syrinx ƒ
Dukas : L’Apprenti sorcier, transcription pour deux pianos
C’est à la pensée d’amuser ses amis que Saint-Saëns composa, en 1886, sa célèbre “fantaisie zoologique” ; véritable bestiaire musical, cette partition humoristique voit défiler successivement le lion, les poules et les coqs, les hémiones (chevaux sauvages), les tortues, l’éléphant, les kangourous, les poissons dans leur aquarium, les ânes (“personnages aux longues oreilles”), les oiseaux et le noble cygne ; un final allègre conclut brillamment l’œuvre en convoquant un défilé général et fraternel de toute la ménagerie.

• 15h45 Théâtre Saint-Louis (45’) 12€
Kaspar Zehnder, direction ƒ
Beethoven : Symphonie n°6 en fa majeur opus 68 “Pastorale”
Baptisée dès l’origine “Symphonie Pastorale ou Souvenirs de la vie champêtre”, la 6ème Symphonie de Beethoven s’inscrit dans une longue tradition de musique pastorale s’étendant de Vivaldi à Haydn en passant par Telemann et Boccherini. “Expression de sentiments plutôt que reproduction”, précisait le compositeur, l’œuvre ne propose pas de programme à proprement parler mais traduit bien plutôt la vision poétique de ce promeneur désireux d’unir son âme à la grande respiration de l’univers qu’était Beethoven.

• 16h00 Conservatoire - Auditorium J.-S. Bach (45’) 2€
Maîtrise du Conservatoire
Anne-Marie Gladel, piano
Sophie Bourdon, direction ƒ
Mendelssohn, Schumann, Brahms, Pierné
Ensemble Vocal Rossini
Anne-Marie Gladel, piano
Sophie Bourdon, direction ƒ
Schubert, Brahms, Saint-Saëns, Joubert, Rossini

• 17h00 Théâtre Saint-Louis (50’) 6€
Régis Pasquier, violon
Anne Queffélec, piano
Brahms : Sonate pour violon et piano n°1 en sol majeur “La pluie” ƒ
Beethoven : Sonate pour violon et piano n°5 en fa majeur opus 24 ”Le Printemps”
Achevée en 1801, la plus populaire des sonates pour violon et piano de Beethoven est aussi l’une des plus poétiques. Empreinte d’allégresse printanière et de douceur de vivre, par la voix du violon entonnant un premier thème charmeur, elle ne fut néanmoins surnommée “Sonate du Printemps” qu’après la mort de Beethoven.

• 17h00 Jardin de Verre( 45)’ 8€
Compagnie Organic Orchestra
Ezra, beatbox augmenté
Francesco Tristano, piano
Romain Tardy, création visuelle
Olivier Clausse, scénographie et création lumière
Martin Hermant, développement informatique
Patrice Guillerme, technicien son
“Time Lapse”
Commande de La Folle Journée de Nantes, le spectacle Time Lapse créé par Ezra et la Compagnie Organic Orchestra, en collaboration avec le pianiste Francesco Tristano, est un évènement-phare de l’édition 2016. Mêlant ces différentes formes d’art que sont la musique - avec la technique du Human Beatbox, consistant à imiter les instruments avec la voix -, la lumière, la vidéo, le corps en mouvement et la scénographie, les acteurs de ce show vivant, poétique et interactif définissent un paysage sonore contemporain qui repousse les limites du corps et de la représentation scénique : un spectacle étonnant à ne manquer sous aucun prétexte !

• 18h30 Théâtre Saint-Louis (45’) 6€
Trio Wanderer, trio avec piano
Christophe Gaugué, alto
Axel Bouchaux, contrebasse ƒ
Schubert : Quintette pour piano et cordes en la majeur D. 667 “La Truite”
Cette partition comptant parmi les plus célèbres et les plus joyeuses de Schubert a vu le jour au cours de l’été 1819, lors d’une soirée de musique de chambre entre amis. Empreinte de grâce et de vivacité, l’œuvre tire son surnom du thème du quatrième mouvement - thème malicieux et charmant issu du lied Die Forelle (La Truite) composé deux ans plus tôt.

• 20h00 Théâtre Saint-Louis (45’) 10€
Sayaka Shoji, violon et direction
Polish Chamber Orchestra ƒ
Vivaldi : Les Quatre Saisons
Cette célébrissime partition composée vers 1720 est formée de quatre concertos pour violon et orchestre correspondant chacun aux quatre saisons de l’année. De la douceur du printemps aux rigueurs de l’hiver, de la chaude torpeur de l’été au chatoiement des couleurs de l’automne, c’est toute la poésie du grand cycle de la nature que l’œuvre s’attache à décrire, en exploitant toutes les ressources de l’orchestre à cordes. Une occasion unique de redécouvrir un chef-d’œuvre dont le succès ne s’est jamais démenti au fil des siècles.

Agenda

Terre de Colère

du 23/01 au 25/01/2018
Théâtre
La colère est une des sources de l'indignation. La question est : Que faire de cette colère ? Que...

Une Tache sur l'aile du papillon

le 25/01/2018
théâtre d'objet
Aujourd’hui, la guerre est partout jusqu’à en devenir banale et pratiquement irréelle dans les...

Quelque Part au milieu de l'infini

le 26/01/2018
danse urbaine - hip-hop
Cette chorégraphie se fonde sur la rencontre entre trois danseurs : Amala Dianor, d’origine...

Les Sauvages

le 30/01/2018
danse contemporaine
Les Sauvages est un quintette masculin qui interroge la notion d’identité à travers les relations...

(S)acre

le 01/02/2018
danse contemporaine
Ce n’est plus de la danse, mais une transe.

» Toutes les manifestations

plus de manifestations

Quand ?
Du
Au

Rechercher

Quand ?
Du
Au