En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Détail de la manifestation

© Bård Kristiansen

Du 16/05 au 01/06/2019
Arts plastiques / exposition

Bård Kristiansen : La Mousse du gazon - Mose i plenen

Bård Kristiansen explore tous les styles, toutes les techniques de son sujet : la peinture. En un syncrétisme folk sentimental, il illustre doute, foi et métaphores.

Nourrie de culture scandinave, de protestantisme, d’art populaire aussi bien que de bouddhisme cette œuvre essentiellement picturale est hétérogène. Elle mêle formats et techniques très divers et nous incite à chercher à relier comme dans un film ou un rêve, des séquences plus ou moins abstraites.

De ces dernières créations émergent des scènes de vie dont on ne sait si elles sont réelles ou imaginaires, si elles viennent d’un cahier d’écolier ou d’un musée. Bien que figuratives quelque chose semble nous échapper quant à leur interprétation. Sont-ce des rêves, des ex-votos, des exercices ?

Même si des signes de notre monde très contemporain surgissent ça et là, la peinture de Bård Kristiansen semble atemporelle.

Ce mélange improbable nous parle du temps : répétition des gestes quotidiens, confrontation de moments différents en une même œuvre, remake d’œuvres anciennes, esquisses rapides, peintures et cadres très travaillés, le temps de production et le temps irreprésentable. Le temps cette notion ambiguë qui nous dit le changement et l’immuable.

Le fil rouge de l’exposition serait l’entretien, l’hygiène, la contemplation et la répétition. Parfois en lien avec des traces ou empreintes du sacré ou bien l’inconnu qui entourent l’individu dans son quotidien, nous dit Bård Kristiansen.

Bård Kristiansen est né en Norvège, il débute ses études dans une école populaire de culture et d’artisanat sami, avant d’intégrer l’école des beaux-arts d’Avignon puis de Marseille où il obtient son DNSEP en 2003.

Aujourd’hui, il travaille une partie de l’année sur une plateforme pétrolière située en mer du Nord, au large de son pays natal.

Le titre de l’exposition évoque l’entretien des jardins et notamment du gazon, activité souvent abordée lors des conversations informelles à bord de la plateforme pétrolière, cet espace clos et isolé propice à l’introspection, à la routine et générant parfois d’absurdes situations ou réflexions voire un sentiment de vacuité.

Agenda

Radio On (Where dreams go to die)

du 15/05 au 25/05/2019
Théâtre
Prenez votre voiture, suivez les instructions et arrêtez-vous dans un parking. Allumez votre radio,...

La Chute des anges

du 17/05 au 23/05/2019
cirque traditionnel
Entre terre et ciel, des cordes lisses, des tissus, des mâts chinois relient entre eux des...

GRRrrr :: Compagnie Sylex

du 20/05 au 24/05/2019
Danse
Les animaux font partie du monde des enfants. Les livres, les films, les fables leur en dévoilent...

» Toutes les manifestations

plus de manifestations

Quand ?
Du
Au

Rechercher

Quand ?
Du
Au