En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Site Saint-Sauveur : quand art rime avec territoire
Cliquez pour agrandirLe Site Saint-Sauveur avec la Chapelle à gauche et la Maison à droite.

Le Site Saint-Sauveur avec la Chapelle à gauche et la Maison à droite.

Site Saint-Sauveur : quand art rime avec territoire

A Rocheservière, le Site Saint-Sauveur est un lieu de rencontre entre patrimoine et arts visuels. Les artistes en résidence y confrontent leurs regards avec le territoire et la population, expositions à la clé comme celles, actuellement, de Tatiana Wolska ou de Camille Hervouet et Gregory Valton.

"Un site bicéphale !", présente Marina Pirot, responsable du Site Saint-Sauveur et de sa programmation artistique. En 2013, c'est d'abord "la Chapelle" qui a été ouverte au public, après avoir été restaurée par le Département de Vendée, pour servir d'écrin à une broderie hors norme : celle de Nicole Renard, mesurant 140 m de long et tissée durant 24 ans pour reproduire et illustrer le texte de Saint Jean. À ses côtés, une scénographie audiovisuelle évoque également l'art des retables en Vendée.

"La gestion des lieux ayant été confiée à la communauté de communes du canton de Rocheservière, les élus ont réfléchi à un projet d'animation qui soit cohérent avec le territoire et notamment le festival "Peindre dans les rues" qui existe depuis 21 ans". Les anciens logements de religieux, attenants à la chapelle, sont ainsi devenus "la Maison", inaugurée en avril dernier pour servir de résidence à des artistes arts visuels. Et c'est à partir de septembre qu'elle accueillera ses premiers "locataires", à savoir Micha Deridder et Keita Mori, tous deux artistes plasticiens.

Deux expositions à voir jusqu’au 19 juin

En attendant, d'autres artistes ont déjà sillonné les communes du pays durant plusieurs semaines l'an passé, donnant lieu aux deux expositions qui accompagnent l’ouverture de "la Maison". L'artiste polonaise Tatiana Wolska y présente ainsi ses "Suggestions de temps #1". "Elle a travaillé avec trois maisons de retraite sur la notion du "temps pour faire" avec des personnes qui ont justement du temps pour cela". Le résultat est double, dépassant largement les ambitions de départ, avec d'un côté des centaines de carrés de laine blancs tricotés par les anciens (faisant écho à la broderie de "la Chapelle"), et de l'autre 800 pétales d'argile marquant l'empreinte de paumes de main et de lignes de vie.

Camille Hervouet et Grégory Valton, photographes nantais, ont quant à eux suivi durant un an le chantier même de "la Maison" et de son extension pour servir d'espace de rencontre et de documentation sur la création artistique et le livre d'art pour enfants. Un travail qui a donné corps à une vidéo de 10 minutes autour des ouvriers vus comme des danseurs, et à un accrochage de tirages photos et d'extraits de textes collectés auprès des habitants du pays pour évoquer leurs chantiers personnels, professionnels, voire intimes. Une exposition intitulée "Au départ il n'y a rien qui va de soi…"… "Ce qui est aussi le nom du premier ouvrage édité par le Site Saint-Sauveur, restituant cette année de résidence."

A noter

  • La communauté de communes du canton de Rocheservière a reçu une aide régionale de 75 148 euros pour l’aménagement du site Saint-Sauveur, dans le cadre du Nouveau contrat régional 2013-2016 du Bocage vendéen, et de 30 000 euros pour l’aménagement de "la Maison" en lieu de travail pour les artistes, ainsi que d’une aide de 3 000 euros pour les résidences 2015.

Informations pratiques

  • Site Saint-Sauveur, Place Saint-sauveur 85620 ROCHESERVIERE
  • Tel. 02 51 48 23 56 
  • Parking et site accessibles

Période d’ouverture

  • Du 2 avril au 19 juin : du mercredi au dimanche de 14h à 18h
  • Du 1er juillet au 18 septembre : du mardi au dimanche de 14h à 18h30
  • Visite guidée chaque dimanche ouvert à 16h

Tarifs

  • Entrée gratuite le 1er dimanche du mois 
  • Plein tarif : 3€ ; Tarif réduit : 2 €
  • Pass annuel : 5 €
  • Gratuit pour les moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi

 

Rechercher

Quand ?
Du
Au