En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Saint-Florent-le-Vieil redonne de la voix
Cliquez pour agrandirRené Martin © Marc Roger

René Martin © Marc Roger

Saint-Florent-le-Vieil redonne de la voix

Son lancement l’an dernier a été un succès. Le festival Le Rivage des Voix revient les 27, 28 et 29 mai pour sa 2e édition, toujours centrée sur les musiques vocales dans leur diversité. "Voix du ciel, de la terre, de l’âme, de la passion et voix imaginaires"… Le directeur artistique René Martin a de nouveau imaginé un festival aussi exigeant qu'accessible.

Comment Le Rivage des Voix est-il né ?

En travaillant sur l’inauguration de la Maison Julien Gracq, en 2014, j'ai découvert que l'écrivain était un passionné de musique, et surtout d'opéra. J'ai donc organisé un concert comme s’il en était lui-même le directeur artistique, en choisissant ses airs d'opéra préférés. Cela m'a permis de rencontrer André Retailleau, maire de Saint-Florent-le-Vieil, et toute l'équipe municipale. Ce concert a eu un immense succès et nous avons décidé tous ensemble de créer Le Rivage des Voix.

Avec un clin d’œil au livre "Le Rivage des Syrtes" ?

Oui, le nom fait écho à cette immense œuvre, ainsi qu'à la passion de Julien Gracq pour la voix. La thématique du festival est d'ailleurs centrée sur la relation entre la littérature, la musique et la voix. Un thème que j'ai décliné en 5 axes : voix du ciel, de la terre, de l’âme, de la passion et du destin, et voix imaginaires.

L’église abbatiale, l’auditorium de l’abbaye, la Maison Julien Gracq, les concerts sont donnés dans des lieux d’exception…

Effectivement, car ce festival a aussi pour ambition, entre autres, de faire découvrir le splendide village de Saint-Florent-le-Vieil et tous les sites historiques et architecturaux des alentours. Il y a dans cet endroit un charme incontestable et une atmosphère unique pour un festival.

Bien qu’ancré localement, Le Rivage des Voix est également très ouvert sur le monde…

Saint-Florent-le-Vieil a une grande tradition musicale. Il y a plusieurs années, il y a eu un magnifique festival, Orient Occident, qui s'est ensuite prolongé par un festival plus orienté vers la musique traditionnelle, Les Orientales. Quand j'ai conçu Le Rivage des Voix, j'ai voulu qu'il soit le prolongement de ces deux événements dirigés tour à tour par Pierre-Jean de San Bartolomé et Alain Weber. Cette année, la programmation de la chanteuse et joueuse de luth syrienne Waed Bouhassoun, par exemple, s’inscrit bien dans cette continuité.

La voix n'est-elle pas, pour les non-initiés, une porte d'entrée idéale vers la musique classique ?

Bien-sûr. La voix est même par essence le premier instrument de musique, qui retentit dès le premier cri d'un enfant. Elle a de plus une place privilégiée dans des répertoires très divers, de la musique de la Renaissance au romantisme de Schumann, en passant par les musiques traditionnelles russes ou arabes, tous au programme cette année. Dans toutes ces musiques, la voix maternelle est omniprésente. Et, célébrant la Fête des Mères, le festival se fait une joie de convier les familles, avec une mention spéciale pour le concert original autour des "mamans", proposé par Philippe Mathé et Marie-Josèphe Jude le dimanche 29 mai à 17h30.

A noter

  • Le festival Le Rivage des Voix est soutenu par la Région à hauteur de 50 000 euros

Le Rivage des Voix

  • Du 27 au 29 mai à Saint-Florent-le-Vieil/Mauges-sur-Loire
  • Réservations par téléphone : 02 41 72 62 32 et 02 40 83 57 49
  • Réservation en ligne : www.uneautreloire.fr   

 

Rechercher

Quand ?
Du
Au