En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Quinzaine Radieuse : Piacé se met à table
Cliquez pour agrandirCéramiques de Natsuko Uchino © Natsuko Uchino

Céramiques de Natsuko Uchino © Natsuko Uchino

Quinzaine Radieuse : Piacé se met à table

Pour sa 8e édition, la Quinzaine Radieuse organisée par l’association Piacé le radieux, Bézard - Le Corbusier se déroulera exceptionnellement sur un week-end… qui s'annonce savoureux. Les 25 et 26 juin, l'artiste Natsuko Uchino invite en effet le public à partager un repas cuisiné localement et collectivement.

Architecture, design et art contemporain… C'est autour de ces 3 piliers que l'association Piacé le radieux, Bézard - Le Corbusier a construit son projet : celui de révéler et poursuivre, à sa manière, le pari utopique, né de la rencontre, dans les années 30, entre le paysan Norbert Bézard et l’architecte Le Corbusier, de construire une ferme radieuse et un village coopératif à Piacé, petit bourg sarthois de 300 habitants. Outre l'exposition qui présente ce projet qui ne verra jamais le jour et le parcours artistique d’œuvres contemporaines qui sillonnent la commune, l’association organise le festival la Quinzaine Radieuse depuis 2009.

"Après avoir célébré les 50 ans de la mort du Corbusier l'an passé, durant 10 jours, nous avons souhaité cette fois-ci nous concentrer sur un week-end, en invitant l'artiste Natsuko Uchino", explique Nicolas Hérisson, directeur artistique de l'association. "Imprégnés de ses expériences en agriculture et en artisanat, ses sculptures, céramiques, dessins,  films et happenings traitent du rapport à l’environnement et de la notion d’écologie comme matrice à une économie contributive. Une vision qui fait sens à notre projet, d'autant que Norbert Bézard est lui-même devenu céramiste, avec le soutien du Corbusier."

Banquet de céramiques

Concrètement, c'est en vue d'un grand repas qu'une cuisine collective, locale et partagée avec les habitants va se mettre en place dès le samedi. Au menu : collecte de légumes, préparation de boudins, fabrication de yaourts dans des yaourtières des années 70, vente de miel de colza,  travail autour du vin naturel… le tout mitonné par les 5 cuisiniers invités par Natsuko Uchino. En parallèle, des étudiants des Beaux-Arts vont s'occuper de créer la cuisine extérieure, faite de différents fours, tandis que l’artiste Maroussia Rebecq, à l'origine des feux de joie qui signent chaque Quinzaine Radieuse tout en célébrant le solstice d'été, improvisera sur la décoration et les ambiances.

"Le repas en lui-même sera limité, sur réservation, à 150 personnes. Mais avant, pendant et après, chacun pourra s'associer d'une manière ou d'une autre à l'événement, et même se restaurer sur place". Surtout, il ne faudra pas manquer de contempler les céramiques créées par l'artiste Natsuko Uchino qui ont déjà donné lieu, à travers le monde, à des banquets de ce type baptisés "Keramikos". "Ces banquets réunissent des dynamiques humaines, conviviales, affectives et singulières, à travers le choix des invités mais aussi dans l'économie sous-jacente au dîner et à la diffusion des œuvres".

Rechercher

Quand ?
Du
Au