En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Neuf films soutenus par la Région en compétition dans des festivals internationaux
Cliquez pour agrandirMademoiselle de Joncquières

Mademoiselle de Joncquières

Neuf films soutenus par la Région en compétition dans des festivals internationaux

Neuf films soutenus par la Région sont actuellement en compétition dans des festivals internationaux et en lice pour les Césars. 2018 a été une année très positive pour la création cinématographique et audiovisuelle en Pays de la Loire ; 63 projets de films ont été soutenus par la Région, pour une enveloppe de près de 2 M€, et plusieurs créations sont mises en avant ces jours-ci dans les plus importants festivals.

« En adoptant notre nouvelle stratégie culturelle en 2017, nous avons fait le choix de renforcer nos aides au cinéma et à l'audiovisuel pour mieux promouvoir la diversité des expressions artistiques et la création sur notre territoire, pour développer l’attractivité de notre région sur l’accueil de tournages et pour mieux soutenir la filière locale. Cette stratégie nous a permis d’accompagner des projets diversifiés dont la qualité est reconnue par le public et les professionnels. Et ce mois‐ci en particulier puisque Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret est nominé 6 fois aux Césars, la saison 2 d’Alphonse président est mise en avant au Festival de Luchon et plusieurs courts métrages font de jolis parcours dans les festivals les plus renommés. » souligne Laurence Garnier vice‐présidente de la Région des Pays de la Loire en charge de la culture.

Six nominations pour Mademoiselle de Joncquières aux Césars

Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret, tourné au Château de Sourches en Sarthe, a reçu une aide régionale de 130 000 €.

Sorti en salles le 12 septembre, le film d’Emmanuel Mouret avec Cécile de France et Edouard Baer est l’un des films français plébiscité par le public en salles en 2018, puisqu’il a réuni près de 550 000 spectateurs. C’est aussi l’un des films les plus mis en avant par les professionnels pour les Césars 2019, qui auront lieu le 22 février, où il est nominé dans six catégories, notamment celles de la meilleure adaptation, des meilleurs acteurs et des meilleurs décors !

Six films ligériens en compétition au Festival du court métrage de Clermont‐Ferrand

Six films ligériens sont en compétition au Festival international du court métrage de Clermont‐Ferrand du 1er au 9 février 2019 : une belle sélection qui fait des Pays de la Loire la Région française la plus visible sur la compétition.

La Route du sel de Matthieu Vigneau

Le film du réalisateur angevin, tourné à Saumur, a reçu une aide régionale de 30 000 €.

Christalle vit chez son grand‐père en pleine campagne et rend souvent visite à son père qui habite une cabane flottante sur la Loire. Alors qu'elle doit transporter de la drogue jusqu'à Orléans, elle se retrouve aux prises avec des trafiquants du coin. 

Côté cœur d'Héloïse Pelloquet
[Prix Adami d’interprétation pour la meilleure comédienne, Imane Laurence
+ Mention spéciale du jury] 

Tourné à Noirmoutier, ce court métrage a reçu une aide régionale de 30 000 €.

"Côté cœur, c'est le grand chambardement : Mars brille de mille feux sur votre semaine. L'amour de votre vie est peut‐être au rendez‐vous"... Maryline, 16 ans, aime Aymeric, avec qui elle travaille au port. Sous l'influence de Mars, elle sauve Ludovic de la noyade.

Nefta football club d'Yves Piat
[Prix du public]

Le film du réalisateur nantais, tourné en Tunisie, a reçu une aide régionale de 30 000 €.

Dans le sud tunisien, à la frontière de l'Algérie, deux frères fans de football tombent sur un âne perdu au milieu du désert. Bizarrement, l'animal porte un casque audio sur les oreilles.

Air comprimé d'Antoine Giorgini

Tourné à Angers, ce court métrage a reçu une aide régionale une aide régionale de 30 000 €.

Vincent, professeur de mathématiques dans un lycée, n'a aucune autorité sur ses élèves. Quand, accompagné de sa femme enceinte de cinq mois, il est pris pour cible par un tireur de paintball, il se persuade que le tireur est l'un de ses jeunes élèves.

A priori sauvage de Romain André

Ce documentaire fiction tourné à Nantes a reçu une aide régionale de 29 000 €.

La nuit, des fouines rôdent en ville. Jean‐Marc, promeneur solitaire et insomniaque, s'en inquiète auprès de la mairie. Aurélie, une employée municipale, tente de l'apaiser par voie électronique ; elle prend cette histoire très à cœur.

Le Mans 1955 de Quentin Baillieux

Ce film d’animation, déjà remarqué dans plusieurs festivals, a reçu une aide régionale de 30 000 €.

24 Heures du Mans, 1955. La course est grandiose. Il y a 300 000 spectateurs. Les "Flèches d'argent" de Mercedes sont les favorites pour la victoire. Il est 18h quand la voiture de Pierre Levegh explose dans les gradins, projetant comme des hachoirs les débris du moteur sur plus de 70 mètres.

Un court métrage sélectionné à la Berlinale 

Avec la sélection de Prendre feu de Michaël Soyez à la Berlinale, du 7 au 17 février 2019, la Région compte un film parmi les trois films français retenus ! Tourné autour de Sillé‐le‐Guillaume, ce court métrage a reçu une aide régionale de 30 000 €.

Dans un village isolé, deux frères tentent d’apaiser les souffrances et les colères de leur ami, Lou. Mais la violence paraît malgré tout se perpétuer dans les foyers. Porté par la rage, Lou brûle ce qu’il touche dans son emportement…

Alphonse Président en compétition au Festival de Luchon


© Fabien Campoverde pour OCS

La deuxième saison d’Alphonse Président est en compétition officielle au Festival des créations télévisuelles de Luchon, du 6 au 10 février 2019. Tournée à Missillac, elle a reçu une aide régionale de 130 000 €.

Après une première saison tournée notamment à Ancenis, Nantes et Clisson, Alphonse Président est revenu en Pays de la Loire en septembre dernier. Le Domaine de la Bretesche, à Missillac, a servi de décors à la deuxième saison de cette comédie pour OCS, où tout Davos a été reconstitué.

Une politique régionale active en faveur du cinéma, de l'audiovisuel et du multimédia en Pays de la Loire

Au‐delà des aides aux projets de films, la nouvelle stratégie culturelle régionale vise aussi à renforcer la filière régionale, avec la création de nouvelles aides au développement des structures locales : neuf sociétés de production régionales ont été aidées pour la première fois en 2018, pour un montant d’aide global de 150 000 €. Cet engagement a aussi permis l’exonération de la part régionale de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) pour les cinémas d’Art et essai et la Région soutient également chaque année une trentaine d’événements cinématographiques comme le festival Premiers Plans d’Angers, qui s’est achevé récemment, pour un budget total de plus de 400 000€. Elle propose également des aides aux investissements des salles de cinéma (construction et rénovation de salles) et a mis en place, avec l’Etat, le dispositif Lycéens et apprentis au cinéma, qui touche tous les ans environ 20 000 jeunes. Enfin, la Région soutient l’organisation de la filière régionale, en particulier la Plateforme, Pôle cinéma, audiovisuel des Pays de la Loire.

En savoir plus : le cinéma en Pays de la Loire

  • Afin de promouvoir la diversité des expressions artistiques et de soutenir la création sur son territoire, la Région des Pays de la Loire aide le cinéma et l’audiovisuel grâce à une politique globale, recouvrant le soutien à la production, à la diffusion et à la sensibilisation à l’image. Chaque année, plus de soixante projets de films de fiction (courts et longs métrages, téléfilms), de documentaires, de magazines audiovisuels et d’œuvres numériques bénéficient d’aides financières au développement et à la production ainsi que d’aides techniques du Bureau d'accueil des tournages (pré‐repérages, mise à disposition de fichiers de techniciens et de moyens logistiques, aide aux démarches d’autorisations de tournages, castings…). Cette politique, qui a été renforcée en 2018, place la Région des Pays de la Loire parmi les collectivités qui comptent en matière d’aide au cinéma et à l’audiovisuel.

    En savoir plus sur la politique régionale en faveur du cinéma, de l'audiovisuel et du multimédia

 

Rechercher

Quand ?
Du
Au