En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Le Pont Supérieur a déménagé
Cliquez pour agrandir

Les nouveaux locaux du Pont Supérieur © lps

Le Pont Supérieur a déménagé

Les étudiants du Pont Supérieur ont fait leur rentrée dans des locaux flambant neufs, à deux pas du conservatoire à Nantes. Visite guidée avec Jean-Marc Vernier, le directeur de cet établissement interrégional.

Modernes, fonctionnels et surtout plus spacieux, les nouveaux locaux du Pont Supérieur, le pôle d’enseignement supérieur spectacle vivant Bretagne Pays de la Loire, s’étendent sur 1 200 m2. Niché rue Gaëtan Rondeau, entre le lycée Nelson Mandela et le conservatoire de Nantes, "ce nouveau bâtiment* est parfaitement adapté à nos besoins, et se situe dans un environnement favorable, à proximité des locaux de répétition de l’ONPL, du lycée international et du conservatoire, se réjouit Jean-Marc Vernier, le directeur de l’établissement. Il va nous permettre non seulement d’accueillir nos étudiants dans de meilleures conditions, mais également d’organiser des présentations publiques de spectacles ou de projets en cours de réflexion, des résidences d’artistes, et de développer des partenariats avec le conservatoire et les musiciens de l’ONPL". 

Trois voies de formation

Parmi les 15 établissements publics d’enseignement supérieur spectacle vivant sous tutelle du ministère de la culture, Le Pont Supérieur forme les artistes du spectacle vivant aux métiers d’interprète et de pédagogue, en danse, musique et théâtre. 

"Ce qui caractérise notre établissement, c’est que nous proposons trois parcours : la formation initiale post-bac et post-conservatoire, la formation professionnelle continue et la validation des acquis de l’expérience (VAE), poursuit Jean-Marc Vernier. Ces nouveaux locaux vont nous permettre de développer cette offre. Ainsi depuis la rentrée 2015, nous accueillons une nouvelle promotion de formation continue au diplôme d’Etat de professeur de danse spécifiquement destinés aux danseurs professionnels. Et en 2016, nous installerons une promotion de formation professionnelle au diplôme d’Etat de professeur de musique, une nouveauté à Nantes". 

Autre caractéristique notable du Pont Supérieur, "nous avons à cœur de mixer les esthétiques dans une même promotion. Ainsi, en musique, les promotions sont constituées pour moitié de musiciens classiques, un quart de musiciens traditionnels (musiques celtique et bretonne) et d’un quart de musiciens de musiques actuelles. Nous accordons également une large place aux pratiques collectives inter-disciplinaires, musique, théâtre et danse", souligne le directeur.

Nombreux partenariats

Seul établissement interrégional en France, le Pont Supérieur dispose également de locaux à Rennes, dans l’ancienne imprimerie Oberthur où est basé le département musique. 

Il est associé à l’école supérieure de danse du Centre National de Danse Contemporaine - Angers et au Théâtre National de Bretagne, pour son école supérieure d’art dramatique. Des partenariats qui permettent d’enrichir les cursus de formation des comédiens, des danseurs et des musiciens (mises en commun de compétences professionnelles, actions de professionnalisation et d’insertion...), et de développer des plans de formation continue pour les artistes professionnels en activité (lieux de diffusion, équipes artistiques). 

L’établissement a également noué de nombreux partenariats avec des acteurs du spectacle vivant du territoire. Et en tant qu’établissement d’enseignement supérieur, le Pont Supérieur développe une activité de recherche au sein d’Arfae (Atelier de recherche sur la formation des artistes et des enseignants), de Treuzkas (NDLR : transmettre en langue bretonne) autour de la musique traditionnelle et lors des journées de rencontres "Transmettre".  

* Coût de la réalisation : 9,5 M€ financés à 50% par la ville de Nantes, 25% la Région et 25% le Ministère de la Culture.

Rechercher

Quand ?
Du
Au