En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Le plein de Super : le court métrage en voyage au long cours
Cliquez pour agrandir

Le plein de Super : le court métrage en voyage au long cours

La Boîte carrée organise un festival itinérant de cinéma dédié aux courts métrages. Avec son autocar atypique, l'association sillonne les campagnes des Pays de la Loire et du Portugal depuis le printemps et jusqu'à la fin de l'été. Une initiative accompagnée par la Région qui soutient la diffusion culturelle en milieu rural.

Du 11 août au 30 septembre, le festival Le plein de Super revient en Pays de la Loire après de premières séances au printemps. Des projections sont organisées à Oulmes, Rezé, Saint-Mars-de-Coutais, La Bernerie-en-Retz, Saffré, La Turballe, Montreuil-Bellay, Château-Thébaud… Cet événement a été lancé l'année dernière par l'association La Boîte carrée*. De début avril à fin septembre, elle parcourt les Pays de la Loire et le Portugal avec son autocar pour faire découvrir des courts métrages de jeunes réalisateurs aux habitants de villes et villages en milieu rural.

"Nous avons fait le constat que les courts métrages étaient avant tout reçus en festival, par des spectateurs avertis. Ils méritent pourtant de rencontrer un public plus large, plus populaire", explique Yan Rambaud, coordinateur de l'association. "Nous avons donc réemprunté le vieux système du cinéma ambulant, mais en privilégiant la forme courte."

56 courts métrages des quatre coins du monde

Fiction, films d'animation, documentaires… la programmation du festival Le plein de Super est ouverte à tous les genres. Chaque représentation dure environ une heure et regroupe plusieurs courts métrages venus des quatre coins du monde qui doivent respecter une seul règle : ne pas comporter de dialogues ni de textes. "Nous ne voulions pas de surtitres qui limitent l'accès à certains publics, notamment les enfants. Les films doivent faire parler le langage du cinéma, en misant sur l'image et le travail sonore." Grâce à une aide régionale, l'association s'est d'ailleurs équipée d'un nouveau système de son en 4.1.

Les films projetés viennent d'horizons très différents. Pourtant, tous rencontrent un écho auprès du public français ou portugais. "Ils touchent les spectateurs, quel que soit leur lieu de vie, car nous rencontrons les mêmes problèmes à différents endroits du globe." Festival à taille humaine, Le plein de Super permet aussi de créer du lien entre les professionnels et le public. À l'issue des projections, les spectateurs peuvent ainsi envoyer une carte postale aux réalisateurs. "En général, ce sont de jeunes cinéastes et le retour du public est très important pour eux. Ils apprécient vraiment et se prennent au jeu : un réalisateur japonais nous a fait une visite surprise l'année dernière, et cette année nous en avons accueilli trois de Géorgie !"

"Une forme de décentralisation de la culture"

En tout, 56 courts métrages sont diffusés cet été dans de petites villes et des villages des campagnes françaises et portugaises. "Le festival s'inscrit dans une forme de décentralisation de la culture, qui ne doit pas uniquement être accessible dans les grandes villes. Le pari est réussi, car nous affichons souvent complet et nous retrouvons des spectateurs d'une année sur l'autre", se réjouit Yan Rambaud. "Et lorsque nous parvenons à réunir une soixantaine d'habitants d'un village de 700 personnes, cela signifie vraiment quelque chose."

* Créée en 2009, l'association La Boîte carrée mène plusieurs projets autour du court métrage : festivals itinérants, plateforme VOD, édition, ateliers…

Le pacte régional pour la ruralité

  • Dans le cadre du pacte régional pour la ruralité, favoriser l’accès de tous à la culture est l’une des ambitions de la Région car c’est un élément essentiel pour renforcer l’équilibre territorial. Dans l’ensemble de la région, les territoires développent avec dynamisme et inventivité des offres culturelles nombreuses et variées. La Région soutient ces initiatives et travaille avec les acteurs culturels, les collectivités et notamment les intercommunalités. Dans le cadre de sa nouvelle stratégie culturelle, la Région s’engage auprès des territoires ruraux en créant notamment un nouveau Fonds de développement culturel territorial destiné à aider plus largement les projets.
  • L’association La Boîte carrée reçoit une aide de 2000 euros de la Région pour l’organisation de sa tournée en milieu rural Le plein de Super.

 

Rechercher

Quand ?
Du
Au